Le brocoli dans l'alimentation.

Les avocats

•  Ses bienfaits
Gorgé de sels minéraux, riche en acide folique (excellents antistress) le brocoli possède deux fois plus de vitamine C que l'épinard et autant que le citron.
•  Comment le choisir.
Les bouquets de brocoli doivent être serrés et verts. Éviter le brocoli aux bouquets jaunes.
•  Comment le conserver.
Le brocoli se conserve au réfrigérateur, sans le lavé, et couvert jusqu'à cinq jours dans le bac à légumes.
•  Peut-on le congeler?
Le brocoli se prête très bien à la congélation. Après l'avoir défait en bouquets, faites-le blanchir* égouttez et placer les bouquets dans des sac à congélation. Le conservera un an.
*Blanchir.
Pour les légumes, cuire 3 minutes dans l'eau bouillante et rafraichir aussitôt à l'eau glacée.



Le cresson dans l'alimentation.

Les avocats
Des études récentes ont classé le cresson au rang no.1 des légumes riches en nutriments. C’est une excellente source de vitamines A, C et K. Sa saveur est unique.

•  Ses bienfaits
Ils seraient particulièrement efficaces pour prévenir l’apparition du cancer du poumon chez les fumeurs, en inhibant l’action d’une substance carcinogène présente dans la fumée de cigarette.
•  Comment le choisir.
 • Elles doivent être de couleur vive. Quand le cresson commence à faner, son beau vert se ternit.
 • Elles doivent être fermes et non abîmées.
•  Comment le conserver.

  1. • Le cresson se consomme rapidement après achat pour éviter que ses feuilles délicates ne flétrissent.
  2. • Si vous n’avez pas prévu de le déguster de suite, conservez-le en botte dans le bas du réfrigérateur.
  3. • Il se gardera d’autant mieux les tiges dans l’eau et les feuilles recouvertes d’un linge humide.
  4. • Prévoyez cependant de le manger dans les 24 à 48 h.

Le chou dans l'alimentation.

Autre fois, le chou étais associé aux bébé, on disait même qu'il faisait naître.

•  Ses bienfaits
Anticancérigène à cause de sa haute teneur en carotène. Le chou diminue aussi l'effet de brûlure causé par les ulcères d'estomac.
•  Comment le choisir.
Lourd dans la main, pomme bien serrée, compacte, d'un beau vert, feuille légèrement craquantes, sans tache jaunâtres.
•  Comment le conserver.
Le chou se conserve toute l'hiver dans une cave froide ou plusieur semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur.
• Bien le préparer : Enlever les feuilles flétrie s'il y a lieu. Hacher pour consommer cru en salade. Séparer les feuilles pour les cuire.



Le chou-de-Bruxelles dans l'alimentation.

 

•  Ses bienfaits
Les mêmes que pour le chou
•  Comment le choisir.
Bien pommés, bien verts, sans taches jaunes ou brunes
•  Comment le conserver.
On peut conserver les choux non lavés dans un bac à légumes du réfrigérateur pendant plusieurs jours ou dans un endroit frais plusieurs semaines.Ils se congèlent facilement après avoir blanchis à l'eau bouillante 3 à 4 minutes.
• Bien le préparer.
Le chou de Bruxelles ne se mange jamais cru.
•  Bien le cuisiner.
Blanchir à l'eau bouillante à peine saler pendant 6 minutes environ. Mieux encore à la vapeur pour lui conserver toutes ses vitamines. Enduit de beurre fondu et servir en accompagnement.

Les épinards dans l'alimentation.

 

•  Ses bienfaits
Énergique, riche en chlorophylle, l'épinard est avant tout un antianémique.
•  Comment le choisir.
Les feuilles verte et fraiches, ferme et entières. Rejeter les feuilles jaunes.
•  Comment le conserver.
Les jeunes pousses se mangent crues, en salade. On peut consommer autant les feuilles que les tiges.
•  Bien le cuisiner. Idéalement, cuisson à l'étouffée avec 2 ou 3 cuillerées d'eau et une noix de beurre. Il y a les incontournables : La crème d'épinard, la tarte aux épinards.


La laitue romaine dans l'alimentation.


 

 

 

 

C'est la plus ancienne et la plus connue.

•  Ses bienfaits
Apéritive, analgésique. Elle contient du lactucarium dont les effets sont semblables à ceux de l'opium. Grâce à ses propriétés calmantes, elle est indiquée en cas d'insomnie, de spasmes viscéraux et de palpitations.
•  Comment le choisir.
La laitue romaine doit être vigoureuse, avec des feuilles bien verte et craquantes, non fripées. Choisir de préférence de jeunes romaines, plus tendres.
•  Comment le conserver.
Se conserve relativement longtemps dans le bac à légumes de réfrigérateur.
•  Bien préparer. Passer rapidement sous l'eau froide, essorer dans un linge de cuisine. La déchiqueter tout simplement dans un bol. Si elle a besoin d'être ragaillardie, ajouter 1 cuillerée à soupe de vinaigre dans l'eau de lavage, essorer aussitôt.

La chicorée dans l'alimentation.

 

Sauvage, la chicorée a fait la joie des cuisiniers et des médecins égyptiens, grecs et romains depuis l’antiquité.

•  Ses bienfaits
C’est une plante amère qui pousse dès le printemps et sert à nettoyer l’organisme, décongestionner le foie et les reins. Les feuilles froissées diminuent les enflures et les inflammations. Posées sur les paupières, elles soulagent les yeux bouffis.
•  Comment le choisir.
Tige ferme, cassante : feuilles droites, sans taches.
•  Comment le conserver.
Fragile, la chicorée n’accepte qu’un séjour de quelques jours dans un endroit frais ou dans le bac à légume du réfrigérateur. Pour augmenter son temps de conservation, on peut la laver, l’essorer ou bien la secouer et l’envelopper dans un linge humide.
•  Bien le cuisiner.
La chicorée adore la vinaigrette relevée. En salade, avec des betteraves coupées en dé et du vinaigre de framboise.


Bette à cardes dans l'alimentation.


 

 

 

 

•  Ses bienfaits
Pauvre en calories, c’est le légume idéal pour ceux qui veulent perdre du poids tout en apportant à la diète du potassium, du calcium et fibres.
•  Comment le choisir.
Feuilles bien vertes brillantes croquantes, sans taches.
•  Comment le conserver.
Les cardes se conservent relativement longtemps dans un endroit sombre et frais ou dans un bac à légumes de réfrigérateur.
•  Bien préparer.
Laver à l’eau courante en insistant sur la cannelure des côtes.
•  Bien cuisiner.
Enlever la fine membrane fibreuse : faire bouillir dans l’eau salée. Cuire à la vapeur, bouillie braisée, sautée etc.

Le chou frisé dans l'alimentation.

Pendant longtemps, on a considéré le chou efficace pour lutter contre les infections de poitrine et pulmonaires.

•  Ses bienfaits

Le chou frisé est reconnu pour ses vertus antioxydantes et recommandé pour sa richesse en fibres. Le chou frisé est une très bonne source de vitamine C. Permet de régulariser naturellement les fonctions intestinales. Ainsi une bonne source de calcium, indispensable à la santé des os. Avec son apport en potassium, le chou frisé réduit le risque de maladies cardiovasculaires. Riche en vitamines et sels minéraux, le chou frisé est salutaire en cas d’anémie.


•  Comment le choisir.

Le chou frisé ses feuilles peuvent aller du vert pâle au vert sombre sans impacter sa qualité, elles ne doivent toutefois pas être tâchées. On le retrouve d'octobre à mars sur les étals des marchés.


•  Comment le conserver.

Pour favoriser une bonne conservation, lavez et séparez les feuilles du chou. puis placez-les dans le bac à légumes du réfrigérateur qui les conservera pendant plusieurs jours.


•  Bien le cuisiner.

Excellent en potage, à la vapeur. On peut également le consommer en salade cependant des gens préfèrent toutefois le cuire. Car cela permet d’assouplir les feuilles.