Titre de la page

[Contenu]

L'asperge dans l'alimentation.


L'asperge

Verte, blanche ou violette, l’asperge se consomme dans toutes les régions du monde. C’est une excellente source de folate, une vitamine essentielle aux femmes enceintes ou qui allaitent. Les antioxydants qu’elle contient aideraient notre organisme à prévenir de nombreuses maladies.

•  Ses bienfaits


Très peu d’études ont évalué les bienfaits spécifiques de l’asperge sur la santé humaine. Toutefois, plusieurs études prospectives et épidémiologiques ont démontré qu’une consommation élevée de légumes et de fruits diminuait le risque de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies chroniques. La présence de composés antioxydants dans les légumes et les fruits pourrait jouer un rôle dans cette protection.

•  Comment le choisir.


Contrairement à la croyance populaire, les asperges fines sont moins tendres que les grosses, du fait qu'elles sont proportionnellement plus riches en fibres ligneuses. Choisissez des asperges dont les pointes sont bien fermées et compactes.

•  Comment le conserver.


Réfrigérateur. Entourez d'abord la base de la botte de papier essuie-tout humide et mettez le tout dans un sac en plastique. Ou, placez-les à la verticale dans un bocal contenant 5 cm d'eau. Elles se conserveront 1 ou 2 semaines. Congélateur. Une fois blanchies pendant 3 minutes à l'eau bouillante, les asperges se conserveront environ 8 mois. Faites-les cuire sans les faire décongeler.

•  Bien cuisiner.


Bouillies ou à la vapeur. Il faut compter de 3 à 5 minutes pour les vertes et, selon leur diamètre, de 8 à 12 minutes pour les blanches.


Bette à cardes dans l'alimentation.

•  Ses bienfaits


Pauvre en calories, c’est le légume idéal pour ceux qui veulent perdre du poids tout en apportant à la diète du potassium, du calcium et fibres.

•  Comment le choisir.


Feuilles bien vertes brillantes croquantes, sans taches.

•  Comment le conserver.


Les cardes se conservent relativement longtemps dans un endroit sombre et frais ou dans un bac à légumes de réfrigérateur.

•  Bien préparer.


Laver à l’eau courante en insistant sur la cannelure des côtes.

•  Bien cuisiner.


Enlever la fine membrane fibreuse : faire bouillir dans l’eau salée. Cuire à la vapeur, bouillie braisée, sautée etc.


Le cresson dans l'alimentation.

Les avocats

Des études récentes ont classé le cresson au rang no.1 des légumes riches en nutriments. C’est une excellente source de vitamines A, C et K. Sa saveur est unique.

• Ses bienfaits.


Ils seraient particulièrement efficaces pour prévenir l’apparition du cancer du poumon chez les fumeurs, en inhibant l’action d’une substance carcinogène présente dans la fumée de cigarette.

• Comment la choisir.


Elles doivent être de couleur vive. Quand le cresson commence à faner, son beau vert se ternit.
Elles doivent être fermes et non abîmées.

• Comment la conserver.


Le cresson se consomme rapidement après achat pour éviter que ses feuilles délicates ne flétrissent.
Si vous n’avez pas prévu de le déguster tout de suite, conservez-le en botte dans le bas du réfrigérateur.
Il se gardera d’autant mieux les tiges dans l’eau et les feuilles recouvertes d’un linge humide. Prévoyez cependant de le manger dans les 24 à 48 h.


Le celerie dans l'alimentation.

Le celerie

•  Ses bienfaits


Apporte une multitude de nutriments essentiels, tels que : le calcium, le fer, le potassium, le sodium et les vitamines A, B et C.
Consommez idéalement du céleri pour améliorer le transit intestinal, fortifier l'estomac et éviter la constipation. En effet, ce légume est riche en fibres.
Ce légume élimine l'excès de liquide dans le corps grâce au potassium et au sodium que celui-ci contient. Il présente un effet diurétique important.
Le céleri fait partie de ces aliments protecteurs notamment grâce à ses feuilles et ses graines, qui renferment des antioxydants bénéfiques contre le cancer.

•  Comment le choisir.


Les côtes, ainsi que le feuillage, doivent être d’un beau vert tendre. Vérifiez qu’il n’y ait ni traces, ni meurtrissures, qui pourraient réduire la durée de conservation du légume.

•  Comment le conserver.


Après achat, entreposez rapidement votre céleri-branche dans le bas de votre réfrigérateur. Pensez, au préalable, à l’envelopper dans un linge propre et humide. Vous pourrez ainsi conserver vos côtes de céleri entre 4 et 5 jours.
Si vous le consommez cru, mieux vaut l’utiliser dans les deux jours qui suivent l’achat,afin rapidement qu’il conserve tout son croquant.

• Quelques précautions à prendre :


Le céleri fait partie de la liste des 10 aliments les plus contaminés par les résidus de pesticides. Il contient des substances insecticides qui, peuvent être toxiques à fortes doses. Il est conseillé de le déguster en bio ou de bien le nettoyer.


La chicorée dans l'alimentation.


Sauvage, la chicorée a fait la joie des cuisiniers et des médecins égyptiens, grecs et romains depuis l’antiquité.

•  Ses bienfaits


C’est une plante amère qui pousse dès le printemps et sert à nettoyer l’organisme, décongestionner le foie et les reins. Les feuilles froissées diminuent les enflures et les inflammations. Posées sur les paupières, elles soulagent les yeux bouffis.

•  Comment le choisir.


Tige ferme, cassante : feuilles droites, sans taches.

•  Comment le conserver.


Fragile, la chicorée n’accepte qu’un séjour de quelques jours dans un endroit frais ou dans le bac à légume du réfrigérateur. Pour augmenter son temps de conservation, on peut la laver, l’essorer ou bien la secouer et l’envelopper dans un linge humide.

•  Bien cuisiner.


La chicorée adore la vinaigrette relevée. En salade, avec des betteraves coupées en dé et du vinaigre de framboise.


Le chou dans l'alimentation.

Autre fois, le chou étais associé aux bébé, on disait même qu'il faisait naître.

•  Ses bienfaits


Anticancérigène à cause de sa haute teneur en carotène. Le chou diminue aussi l'effet de brûlure causé par les ulcères d'estomac.

•  Comment le choisir.


Lourd dans la main, pomme bien serrée, compacte, d'un beau vert, feuille légèrement craquantes, sans tache jaunâtres.

• Comment le conserver.


Le chou se conserve toute l'hiver dans une cave froide ou plusieur semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur.

• Bien le préparer.


Enlever les feuilles flétrie s'il y a lieu. Hacher pour consommer cru en salade. Séparer les feuilles pour les cuire.


Le chou-de-Bruxelles dans l'alimentation.

• Ses bienfaits


Les mêmes que pour le chou.

• Comment le choisir.


Bien pommés, bien verts, sans taches jaunes ou brunes.

• Comment le conserver.


On peut conserver les choux non lavés dans un bac à légumes du réfrigérateur pendant plusieurs jours ou dans un endroit frais plusieurs semaines.Ils se congèlent facilement après avoir blanchis à l'eau bouillante 3 à 4 minutes.

Bien le préparer.


Blanchir à l'eau bouillante à peine saler pendant 6 minutes environ. Mieux encore à la vapeur pour lui conserver toutes ses vitamines. Enduit de beurre fondu et servir en accompagnement.


Le chou frisé dans l'alimentation.

Pendant longtemps, on a considéré le chou efficace pour lutter contre les infections de poitrine et pulmonaires.

•  Ses bienfaits


Le chou frisé est reconnu pour ses vertus antioxydantes et recommandé pour sa richesse en fibres. Le chou frisé est une très bonne source de vitamine C. Permet de régulariser naturellement les fonctions intestinales. Ainsi une bonne source de calcium, indispensable à la santé des os. Avec son apport en potassium, le chou frisé réduit le risque de maladies cardiovasculaires. Riche en vitamines et sels minéraux, le chou frisé est salutaire en cas d’anémie.

•  Comment le choisir.


Le chou frisé ses feuilles peuvent aller du vert pâle au vert sombre sans impacter sa qualité, elles ne doivent toutefois pas être tâchées. On le retrouve d'octobre à mars sur les étals des marchés.

•  Comment le conserver.


Pour favoriser une bonne conservation, lavez et séparez les feuilles du chou. Puis placez-les dans le bac à légumes du réfrigérateur qui les conservera pendant plusieurs jours.

•  Bien cuisiner.


Excellent en potage, à la vapeur. On peut également le consommer en salade cependant des gens préfèrent toutefois le cuire. Car cela permet d’assouplir les feuilles.


La laitue romaine dans l'alimentation.

•  Ses bienfaits


Apéritive, analgésique. Elle contient du lactucarium dont les effets sont semblables à ceux de l'opium. Grâce à ses propriétés calmantes, elle est indiquée en cas d'insomnie, de spasmes viscéraux et de palpitations.

•  Comment le choisir.


La laitue romaine doit être vigoureuse, avec des feuilles bien verte et craquantes, non fripées. Choisir de préférence de jeunes romaines, plus tendres.

•  Comment le conserver.


Se conserve relativement longtemps dans le bac à légumes de réfrigérateur.

•  Bien préparer.


Passer rapidement sous l'eau froide, essorer dans un linge de cuisine. La déchiqueter tout simplement dans un bol. Si elle a besoin d'être ragaillardie, ajouter 1 cuillerée à soupe de vinaigre dans l'eau de lavage, essorer aussitôt.


Les épinards dans l'alimentation.

•  Ses bienfaits


Énergique, riche en chlorophylle, l'épinard est avant tout un antianémique.

•  Comment le choisir.


Les feuilles verte et fraiches, ferme et entières. Rejeter les feuilles jaunes.

•  Bien cuisiner.


Idéalement, cuisson à l'étouffée avec 2 ou 3 cuillerées d'eau et une noix de beurre. Il y a les incontournables : la crème d'épinard, la tarte aux épinards.

La betterave dans l'alimentation.


Tout d’abord peu de gens savent que les feuilles sont aussi comestibles très riche en calcium, en fer et vitamine A et C.
Aussi bonne cuite que crue ou encore en jus, la Betterave est un aliment remarquable, faible en gras, riche en vitamines et minéraux et chargé en puissants antioxydants.

• Ses bienfaits.


En raison de sa forte teneur en sucre, la Betterave est délicieuse crue, cuite ou marinée pour adoucir encore la saveur. Elle est également excellente sous forme de jus.
En raison de sa teneur élevée en fibres, la Betterave aide à prévenir la constipation et favoriser une digestifion sain. Les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, respiratoires ou de maladies métaboliques, peuvent eux aussi bénéficier de ces effets car la Betterave apportera une meilleure oxygénation.

• Comment la choisir.


La betterave crue doit présenter une peau à peine desséchée ;
L’écorce de la betterave cuite doit être parfaitement lisse. Aucun signe de dessèchement ne doit être perceptible.

• Comment la conserver.


Crue ou cuite, la betterave rouge se conserve, après achat, dans le bac à légumes du réfrigérateur. Quelques consignes supplémentaires pour garder toute sa saveur.
Avant de la stocker au frais, coupez les fanes de la betterave crue pour ne laisser que 3 cm de tige. Qu’elle soit cuite ou crue, emballez-la dans un sachet en papier ou déposez-la dans une boîte hermétique. Elle peut être consommée dans les 5 jours suivant l’achat.


La carotte dans l'alimentation.

•  Ses bienfaits


La carotte est décidément un légume de qualité, tant d’un point de vue gustatif que nutritionnel. Ses bienfaits pour la santé sont nombreux, notamment grâce à sa richesse en caroténoïdes (ex. bêta-carotène), de puissants antioxydants. Une consommation régulière d’aliments riches en caroténoïdes (ex. carotte, patate douce, courge d’hiver) serait liée à un risque moindre de souffrir de maladies cardiovasculaires, de certains cancers (ex. poumons, seins) et, de cataracte. Or, pour bénéficier d’un maximum de bienfaits, mangez les carottes crues mais également cuites.

•  Comment le choisir.


Voici quelques conseils pour bien choisir vos carottes :
La fraîcheur des carottes se reconnaît à leur couleur intense et leur brillance.
Lorsqu’elles sont vendues avec leurs fanes (leurs feuilles), celles-ci doivent être bien vertes et vigoureuses.

• Comment le conserver.


Les carottes avec fanes peuvent se conserver deux à trois jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Pour conserver plus longtemps vos carottes, coupez les fanes avant de ranger vos légumes au frigo. Autrement, la plante cherche à maintenir la vigueur de ses fanes en pompant des réserves dans la racine qui se dégrade alors plus vite.
Les carottes primeurs sans fanes peuvent se conserver huit jours maximum dans le bac à légumes du réfrigérateur.


Le Daïkon (radis japonais)
dans l'alimentation.

Produit dans quelque ferme du Québec.

• Ses bienfaits


D’après les Japonais, il offre des propriétés thérapeutiques extraordinaires, il serait capable de dissoudre les dépôts de graisse en excès. Il serait également diurétique et aurait comme pouvoir de nettoyer le corps.
Le daïkon est riche en vitamine C. Il contient très peu de calories et de sodium et il est pauvre en fibres.

• Comment le choisir.


Choisir un daïkon ferme à la peau lisse.

• Comment le conserver.


Garder le daïkon au frigo de trois à quatre jours dans un sac de plastique, sinon il commence à sécher. Il n'est pas nécessaire de l'utiliser en une seule fois, mais si on le conserve plus longtemps, il devra être utilisé cuit plutôt que cru.

• Bien le préparer.


Il est souvent servi mariné ou légèrement cuit, mais il est habituellement mangé cru ou frit.


Le navet dans l'alimentation.

•  Ses bienfaits


Le navet est source de fibres qui vont stimuler le transit intestinal. Riche en eau et faible en lipides, le navet est peu calorique ce qui lui permet d'être consommer dans le cadre d'une perte de poids. Le navet est source de potassium. Stimule la production d’acide chlorhydrique par l’estomac, favorisant ainsi la digestion. Source de magnésium qui participe au développement osseux. Source de vitamine C. La richesse du navet en antioxydants permet de prévenir certains cancers, de protéger l'organisme contre le stress oxydatif et les signes du vieillissement.

•  Comment le choisir.


Pour bien choisir un navet, il faut que sa peau soit bien blanche sans meurtrissure ni tâche.

•  Comment le conserver.


Fraîchement coupées, les feuilles se conservent quelques jours au réfrigérateur. Les apprêter le plus rapidement possible après l'achat, car elles ont tendance à flétrir. Les racines se conservent très longtemps au caveau ou au réfrigérateur. En Europe, on fait de la choucroute avec les racines tranchées. On peut aussi « choucrouter » les feuilles.

•  Bien préparer.


Rutabaga et navet se préparent comme les pommes de terre : en purée, frites, en croustilles, au four, rôtis, sautés, etc. Servir des purées de divers légumes-racines mélangés, en les assaisonnant d'un peu de muscade et de persil haché.


La pomme de terre dans l'alimentation.

•  Ses bienfaits


La pomme de terre renferme des acides phénoliques (acide chlorogénique), des flavonoïdes (catéchines), ainsi que de la vitamine C. Ces composés antioxydants protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres.
La pomme de terre est une intéressante source de fibres. En plus de prévenir la constipation et de diminuer le risque de cancer du côlon, une alimentation riche en fibres peut contribuer à la prévention des maladies cardiovasculaires, ainsi qu’au contrôle du diabète de type 2 et de l’appétit, aurait la capacité d’inhiber la croissance de cellules cancéreuses. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

•  Comment le choisir.


Achetez de préférence des variétés à chair jaune, rouge ou bleue, qui sont plus riches en nutriments que la pomme de terre blanche. Recherchez les variétés à petits tubercules allongés,

•  Comment le conserver.


Gardez les pommes de terre à l’obscurité, au frais et au sec. Évitez le réfrigérateur, les températures froides ayant pour effet de transformer l'amidon en sucre, un trait peu désirable en cuisine.

•  Bien préparer.


Au four, en robe des champs, farcie de crème sure et de ciboulette hachée. Ou à la hongroise, farcie d'une sauce au yogourt, bouillon de poulet, paprika, sel et poivre.
Frito-folies. Découpées en bâtonnets de diverses grosseurs, rôtissez-les au four après les avoir badigeonnées d'un peu d'huile d'olive et d’épices.
Râpez-les crues et façonnez des galettes que vous ferez cuire comme des crêpes dans de l'huile d'olive ou du beurre.
En purée, avec du beurre, du lait ou de la crème, le zeste d'un citron, de l'ail et du persil. Ou avec des échalotes et un fromage crémeux aux herbes. N’hésitez pas à lui adjoindre d'autres légumes pilés : carotte, navet, céleri-rave...


Le radis dans l'alimentation.

Le radis rose, raphanus sativus, est une petite plante annuelle de 15 cm de haut, qui produit des racines renflées au goût tonique. De la famille des Brassicacées (Crucifères).

•  Ses bienfaits


Apéritive, analgésique. Elle contient du lactucarium dont les effets sont semblables à ceux de l'opium. Grâce à ses propriétés calmantes, elle est indiquée en cas d'insomnie, de spasmes viscéraux et de palpitations.

•  Comment le choisir.


La laitue romaine doit être vigoureuse, avec des feuilles bien verte et craquantes, non fripées. Choisir de préférence de jeunes romaines, plus tendres.

•  Comment le conserver.


Se conserve relativement longtemps dans le bac à légumes de réfrigérateur.

•  Bien préparer.


Passer rapidement sous l'eau froide, essorer dans un linge de cuisine. La déchiqueter tout simplement dans un bol. Si elle a besoin d'être ragaillardie, ajouter 1 cuillerée à soupe de vinaigre dans l'eau de lavage, essorer aussitôt.

L'artichaut dans l'alimentation.

Les brocolli

•  Ses bienfaits


L’artichaut agit contre la constipation grâce à sa richesse en fibres. En favorisant le développement de bonnes bactéries de la flore intestinale grâce à la présence d’inuline et de fibres, l’artichaut favoriserait la santé de l’intestin. Stimuler la sécrétion de la vésicule biliaire (on appelle cet effet, un effet « cholérétique »); Favoriser l’évacuation de de la bile (effet dit « cholagogue »); La richesse en phosphore et en potassium des artichauts explique pourquoi celui-ci possède un effet légèrement diurétique. L’effet drainant des artichauts est valorisé dans les régimes minceurs. L’artichaut est un légume au fort pouvoir rassasiant. Grâce à sa richesse en fibres, en inuline et en protéines, il agit sur la sensation de satiété en agissant comme un coupe-faim.

• Comment le choisir.


Pour bien choisir l’artichaut, il faut savoir que celui-ci doit être lourd et ferme, avec des feuilles bien serrées les unes contre les autres. (Si celles-ci sont ouvertes, c’est qu’il est trop mûr: il contient alors trop de foin). Le bas de la queue (tige) doit être vert et se casser facilement.

• Comment le conserver.


Pour conserver les artichauts frais plus longtemps, il suffit de les placer queues trempées dans de l’eau (comme des fleurs !). Ils peuvent alors tenir plusieurs jours.


Le broccoli dans l'alimentation.

Les brocolli

•  Ses bienfaits


Gorgé de sels minéraux, riche en acide folique (excellents antistress) le broccoli possède deux fois plus de vitamine C que l'épinard et autant que le citron.

• Comment le choisir.


Les bouquets de broccoli doivent être serrés et verts. Éviter le broccoli aux bouquets jaunes.

• Comment le conserver.


Le broccoli se conserve au réfrigérateur, sans le lavé, et couvert jusqu'à cinq jours dans le bac à légumes.

• Peut-on le congeler?


Le broccoli se prête très bien à la congélation. Après l'avoir défait en bouquets, faites-le blanchir, égoutter et placez les bouquets dans des sacs à congélation. Se conservera un an.

*Blanchir.


Pour les légumes, cuire 3 minutes dans l'eau bouillante et rafraichir aussitôt à l'eau glacée.


Le chou-fleur dans l'alimentation.

Les brocolli

Le chou-fleur, légume peu calorique riche en vitamines

•  Ses bienfaits


  1. Plusieurs études ont démontré que la consommation régulière de légumes de la famille des crucifères (par exemple le chou-fleur, le broccoli, le chou, le chou de Bruxelles) pourrait prévenir certains cancers, tels que ceux du poumon, des ovaires et des reins (pour la femme).
  2. Le chou-fleur bouilli et le chou-fleur congelé sont de bonnes sources de vitamine C.
  3. Le chou-fleur est une source de vitamine B6, B9. Le folate (vitamine B9) participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges. Vitamine K. La vitamine K est nécessaire pour la fabrication de protéines qui participent à la coagulation du sang. Elle joue aussi un rôle dans la formation des os.

• Comment le choisir.


Les têtes de chou-fleur doivent être fermes et les fleurons bien serrés. Ce qui reste du feuillage doit être frais, vert et gonflé d'eau. Qu'elle soit violette, blanc crème, orangée ou verte, la pomme doit avoir préservé sa couleur d’origine.

• Comment le conserver.


Au réfrigérateur : Quatre ou 5 jours dans le bac à légumes. Au congélateur : Faites-le blanchir trois minutes à l’eau bouillante, puis refroidissez à l’eau glacée. Égouttez et mettez dans des sacs à congélation.

• Bien préparer.


√ En trempette.
√ En salade à l'algérienne.
√ Avec du fromage aux herbes, du beurre d'anchois ou de l'ailloli.
√ Émincez-le finement, puis ajoutez des tranches de tomates et des épinards frais. Nappez le tout d'une sauce au yogourt et à la ciboulette.
Pour améliorer la digestibilité du chou-fleur, faites-le cuire 5 minutes à l'eau bouillante salée et égouttez-le avant de l'apprêter.

L'Ails dans l'alimentation.

Les ails

•  Ses bienfaits


Gorgé de sels minéraux, riche en acide folique (excellents antistress) le broccoli possède deux fois plus de vitamine C que l'épinard et autant que le citron. Il permet de faire baisser légèrement le taux de liquides sanguins et la tension artérielle. L'ail cru, surtout, joue un rôle dans la prévention des troubles cardiovasculaires liés au vieillissement maintenir l'élasticité des artères.
Il aide aussi au traitement des infections et inflammation des voies respiratoire.
L'ail est également fort de qualités antibactériennes, antivirales et antifongiques.

• Comment le choisir.


Il est très facile de sélectionner de l’ail : Examinez la tête d’ail : elle doit être bien renflée.
Pressez-la délicatement entre vos doigts. Vous pourrez ainsi juger de la fermeté des gousses.
Si des petits germes verts dépassent de la gousse, passez votre chemin : l’ail n’est plus frais.

• Comment le conserver.


L’ail est un condiment rustique qui peut se conserver de 6 mois à 1 an s’il est entreposé dans les bonnes conditions, c’est-à-dire : Au sec et à l’abri de la lumière. À température ambiante. Cependant, si vous avez opté pour de l’ail frais, ce dernier ne se conserve que quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.


Le céleri-rave dans l'alimentation.

Le céleri-rave a une chair croquante blanche dont la saveur légèrement piquante fait parfois penser aux radis. On le mange cru ou cuit.

•  Ses bienfaits


Le céleri-rave est un légume qui contient beaucoup d'eau.
Il est une excellente source de : Vitamine K, Vitamine B, Vitamine C, Cuivre, Manganèse, Phosphore
Il contient aussi une grande quantité de fibres qui peut aider à régulariser les problèmes de transit intestinal.

•  Comment le choisir.


Il doit être ferme et lourd. Il ne doit pas sonner creux lorsqu'on le tape. Il ne doit pas être trop gros : 10-12 cm de diamètre et moins de 1 kg est idéal. Autrement, il sera creux. Idéalement, on l'achète avec ses tiges et ses racines : si elles ne sont pas flétries, c'est un signe de fraicheur.

•  Comment le conserver.


Avant d'être pelé, le céleri-rave se conserve 1 semaine à 10 jours, bien enveloppé dans un linge humide et dans le bac à légumes du réfrigérateur.
Après l'avoir épluché, il faut le consommer dans les 3 jours. On peut aussi le faire blanchir et le congeler jusqu'à 6 mois.

•  Bien préparer.


Si vous le dégustez cru, il faut compter 150 grammes par portion (environ 1 tasse). Ces mesures devraient être doublées si vous préférez le manger cuit.


Chou-rave dans l'alimentation.

•  Ses bienfaits


Ce légume bulbeux se consomme cru ou cuit. Comme la plupart des crucifères, il contient des composés bioactifs qui auraient des effets bénéfiques pour combattre différents types de cancer. Excellente source de vitamine C.

•  Comment le choisir.


Choisissez de préférence des pommes de chou-rave miniatures ils seront cuits entières, avec leur peau.

•  Comment le conserver.


Mettez-les dans un sac de plastique, de préférence percé aux réfrigérateurs.

• Peut-on le congelé.


Coupez en dés, faite blanchir trois minutes et refroidir à l’eau glacée.

•  Bien cuisiner.


En salade, en purée ou en frites comme on le fait avec les pommes de terre, en crème ou potages.


Le fenouille dans l'alimentation.

Utilisé depuis l’Antiquité pour ses propriétés aromatiques et digestives, le fenouil possède une saveur qui rappelle en quelque sorte l’anis; deux variétés : le fenouil doux et le fenouil amer ou sauvage.

•  Ses bienfaits


Le fenouil est composé d’environ 90% d’eau, donc il est un excellent diurétique et digestif, 1,3% de protéines, 3 % de fibres, 1 % de cendres et de glucides.

•  Comment le choisir.


Il convient d’acquérir seulement le fenouil avec une belle couleur blanche, avec des gaines fermes et compactes, et avec les feuilles sur les tiges d’un vert brillant.

•  Comment le conserver.


La meilleure façon de le conserver dans le réfrigérateur, c’est dans un sac en plastique avec des trous. Le consommer à court terme vous permettra de goûter pleinement à sa saveur et son arôme intense.
Le fenouil peut également être congelé, après avoir était coupé en morceaux et blanchi pendant 4 à 5 minutes. Laissez-le refroidir dans l’eau où il a été blanchi avant de le congeler


L'oignon dans l'alimentation.

Réputé depuis l'antiquité comme tonique général (du système nerveux, du foie, des reins) et anti-infectieux, il est aussi un antiseptique, un antirhumatismal et un vermifuge.

•  Ses bienfaits


L'oignon traite le manque d'appétit et agit en prévention des troubles cardiovasculaires, en particulier l'athérosclérose. Il permet, à raison de 20 g d'oignon frais et cru par jour, d'abaisser le taux de glucose sanguin. L'oignon est antiseptique grâce à la présence de soufre, qui permet de traiter bon nombre d'infections digestives, respiratoire (rhumes, maux de gorge),urinaire, cutanées ou buccales.
Il aurait aussi un action antioxydant et pourrait de ce fait jouer un rôle dans la prévention du cancer. Comme l'ail l'oignon pourrait favoriser la différenciation cellulaire donc empêcher la multiplication anarchique, indifférenciée des cellules cancéreuses.

•  Comment le choisir.


L'oignon sec se choisit ferme, avec ses couches de peau brillantes et sans tâches. Le bulbe doit être bien sec. Choisissez l'oignon primeur avec un bulbe ferme et brillant, des tiges vertes, vigoureuses et croquantes.
Enfin, choisissez l’oignon selon l’usage que vous désirez en faire : des bulbes bien dodus pour être farcis, grelots en garniture d’une viande ou d’une volaille rôtie, oignons rouges et oignons nouveaux plutôt pour des préparations à cru, etc.

• Comment le conserver.


L’oignon primeur se conserve dans le bac à légumes du réfrigérateur jusqu’à une semaine dans un linge propre humide ou une boîte hermétique. L’oignon de garde doit, lui, être conservé dans un endroit sec et, surtout, à l'abri de la lumière (sous peine de germer). Dans ces conditions, il gardera ses qualités gustatives et nutritionnelles pendant un mois ou deux.

La citrouille dans l'alimentation.

Appartient à la famille des cucurbitacées. C’est une courge, à la chair filandreuse jaune ou orange, aux formes et aux couleurs multiples, originaire d’Amérique du Nord.

• Ses bienfaits.


La citrouille a des propriétés vermifuges et elle confirma son efficacité dès le XIXe siècle dans le traitement du ver solitaire. On considérait aussi que ces mêmes graines calmaient l’inflammation des voies digestives et urinaires. Les graines de citrouille vertes ont d’excellentes propriétés diurétiques. Utilisées contre l’hyperplasie bénigne de la prostate.

• Comment la choisir.


Choisissez une citrouille bien ferme. Si elle est un peu molle, c'est qu'elle est largement trop mûre à l’intérieur. La peau de la citrouille doit être belle, un peu comme notre peau après avoir effectué un gommage. Si elle a des taches, c'est peut-être qu'elle a reçu des chocs. Il faut donc qu'elle soit uniformément orange.

• Comment la conserver.


Vous pourrez conserver la citrouille entière dans un espace bien aéré, à température constante d’environ 15 °C, pendant 6 mois. Une fois découpée, ses tranches se conservent dans un film alimentaire pendant une semaine au réfrigérateur.

• Bien préparer.


La citrouille est excellente en potage et purée. Vous pouvez également la déguster en compote, mélangée à quelques pommes et aromatisée avec de la cannelle et de la vanille.


Vertus et bienfaits du poivron.

Vert, jaune ou rouge, le poivron on le déguste de toutes les couleurs !
Le poivron, allié minceur, est plus riche en vitamine C que l'orange. Découvrez vite ses autres vertus santé !

• Ses bienfaits


Constitué d'eau à 90 %, le poivron est très rafraîchissant. Fort ou doux, des études ont montré que la capsicine contenue dans le poivron stimulerait le métabolise et empêcherait le développement de cellules adipeuses immatures. Autrement dit, pour lutter contre la cellulite cet été.
Excellente source de vitamine C, 125 ml de poivron rouge ou jaune apporte quasiment le double de la quantité recommandée par jour.
Les composés antioxydants comme les caroténoïdes ou la vitamine C du poivron inhiberaient le développement ou l'action de certains composés cancérigènes comme le cancer du sein, du côlon ou les tumeurs au cerveau.
Les antioxydants contenus dans le poivron neutralisent efficacement les radicaux libres dans l'organisme et diminuent ainsi l'accumulation de cholestérol dans les artères, une étude a démontré que le poivron réduirait les risques d'AVC, de maladies coronariennes et de maladies cardiovasculaires.
Particulièrement bien pourvu en fibres et en eau, le poivron stimule efficacement le transit intestinal.

• Comment le choisir.


Choisir des poivrons croquante, bien formés, dont la peau est lisse et sans tâches.

• Comment le conserver.


Dans le bac à légumes de réfrigérateur sans le laver. Il se conserve pendant environ 5 jours. Éviter le mettre dans un sac de plastique, cela peut le faire pourrir.

• Bien le préparer.


Le rincer. à laide d'un couteau, retirer la queue, la membrane blanche ainsi que les pépins.
Laisser entier ou couper.


La tomate dans l'alimentation.

•  Ses bienfaits


La tomate est un légume-fruit qui joue un rôle équilibrant dans l’alimentation. La tomate fraiche, nature ou en jus, accélère la formation du sucre dans le sang et apporte un regain d’énergie naturel. Aide le foie à dissoudre les graisses lors d’un repas trop gras. Favorise la diminution de l’hypertension.

•  Bien le choisir.


Charnu, peau lisse, brillante, sans rides et sans tache.

•  Comment le conserver.


Vous pouvez garder les tomates non avées à température ambiante, jusqu’à une semaine. Se conserve trois semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur pour retarder leur mûrissement.

•  Bien préparer.


Pour lavé la tomate : rincer à l’eau claire avant d’enlever la queue.


Les cornichons dans l'alimentation.

•  Ses bienfaits


Les cornichons sont très peu caloriques, mais puisqu’on les mange surtout comme condiment, leur apport énergétique est négligeable. Lorsqu’on consomme les cornichons en début de repas, cela peut faciliter la digestion. On lui reconnaît aussi des vertus laxatives.
Toutefois, les personnes qui souffrent d’ulcères à l’estomac, de gastrites fréquentes ou qui doivent manger en réduisant leur apport en sel doivent limiter leur consommation de cornichons.

•  Bien le choisir.


Si vous achetez des cornichons à préparer vous-mêmes,
ils doivent être :
• Fermes et croquants à l’extérieur
• Tendres à l’intérieur
• Sans meurtrissures
• Au goût légèrement piquant

•  Comment le conserver.


Les cornichons frais à préparer se conservent quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. En conserve se gardent plusieurs mois sur les tablettes de votre garde-manger. Une fois ouvertes, les conserves doivent être mises au réfrigérateur, où elles pourront rester plusieurs semaines.

•  Bien préparer.


La préparation des cornichons comporte quelques étapes :
• Laver et brosser les légumes,
• Les faire dégorger dans du sel,
• Les plonger dans une saumure,
• Les laver pour les dessaler
• Les blanchir quelques minutes


Zucchini dans l'alimentation.

•  Ses bienfaits


Avec un total énergétique particulièrement bas 13 à 15 calorie par 100 g. Une forte teneur en minéraux et en fibres et un apport vitaminiques bien diversifié. La courgette possède toutes les caractéristiques pour ceux et celles qui font attention à leur ligne.

•  Comment le conserver.


Endroit sombre et frais. Les courgettes peuvent se garder 4 ou 5 jours dans un endroit frais et sec ou dans le bac à légumes de réfrigérateur. Elles supportent mal le congélateur à cause de leur haute teneur en eau.

•  Bien préparer.


La courgette se cuisine avec ou sans pelure selon le goût de chacun.

•  Bien cuisiner.


La courgette adore l’huile, le beurre et la friture. Sa saveur est délicate. Avant de poêler des courgettes, les fariner légèrement elles sont beaucoup plus croquantes et moins grasses.

Le maïs dans l'alimentation.

Le maïs est une céréale que l'on consomme à la fois comme légume et comme céréale. Il est un aliment d'ici.
(Originaire d'Amérique).

•  Ses bienfaits


Antioxydants. Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres.

•  Comment le choisir.


Pour le maïs sucrer, choisir des épis dont les grains sont bien bombés, signe qu'il n'a pas commencé à se dessécher. les grains doivent être juteux lorsqu'on les perce.

• Comment le conserver.


Les maïs doivent être recouverts de leur feuilles dans une serviette de papier humide. Couvrir et réfrigérer jusqu'à deux jours.

• Peut-on le congeler ?


Oui. Retirer les feuilles et la barbe de l'épis de maïs. Blanchir pendant 4 minutes. Égrener au moyen d'un couteau. Congeler sur une lèchefrite avant d'empaqueter.

• Bien le préparer.


On peut apprêter le maïs en épis simplement bouilli à l'eau, cuit au four dans ses feuilles ou rôti sur le gril. Autrement les grains frais sont excellents en soupe, chaudrées, pâté chinois (et ses variante), en galettes, etc.