Titre de la page

[Contenu]

« Partage ton pain avec celui qui a faim... «


Rergard sur la
problématique

Pauvreté et maladie, on le sait, sont étroitement liées : la lutte pour joindre les deux bouts s’accompagne souvent d’ennuis de santé.

De plus, depuis quelque années les logements sont de plus en plus dispendieux. La clientèle type de l’Œuvre des Samaritains a de plus en plus de difficulté de trouver un logement à prix abordable. Souvent ceux-ci sont placés devant le dilemme. Différentes études démontrent que 1/3 des revenus mensuels devraient servir au logement : pour notre clientèle, c’est presque 100% du revenu.

D’autres études ont fait ressortir les effets de l’insécurité alimentaire sur la santé des individus

  • Asthme et dépression chez les jeunes, maladies chroniques, troubles de santé mentale et santé plus fragile chez les adultes, entres autres.

Par contre, c’est la première fois qu’on mesure ce que la faim nous coûte collectivement.

L’équation est lourde de conséquences pour les finances publiques. En particulier au Québec, où beaucoup de petits salariés sont couverts par le régime public d’assurance médicaments.

La mission de
L’Œuvre des Samaritains

La mission de L’Œuvre des Samaritains est d’aider les personnes à faible revenu en leur donnant accès à un centre de distribution alimentaire. Le but de l’organisme est aussi d’offrir de l’écoute, de l’encouragement et d’orienter les personnes vers d’autres ressources et services du quartier qui pourait les aider.

Qui a recours aux
banques alimentaires?

Il n’existe pas de profil type unique. Les personnes aidées sont :

  • Des familles avec des enfants.
  • Des personnes ayant un emploi, mais dont le salaire ne suffit pas à couvrir les dépenses.
  • Des personnes qui reçevant de l’aide sociale ou du chômages.
  • Des personnes à mobilité réduite.
  • Les aînés.
  • Les étudiants.
  • Les personnes monoparentales.

Les valeurs

Les valeurs véhiculés par les bénévoles de L’Œuvre des Samaritains et ceux étant les bases de leur engagement envers l'organisme sont :

  • le respect;
  • la confiance;
  • la compassion;
  • la dignité;
  • la courtoisie;
  • la civilité.

Toute ces valeurs s’expriment au quotidien et se manifestent chaque fois qu’une personne franchit la porte de l’organisme pour chercher de l’aide.

Le respect

Nous accueillons chaque personne avec amour. Plusieurs témoignages nous parviennent à savoir qu'ils éprouvent un réconfort à venir chez nous, et pas seulement à cause de la nourriture. Les bénévoles prennent le temps de leur parler, de les valoriser et de faire connaître à chaque personne son importance.

Les sans-abris

Nous ne voulons pas seulement nourrir les gens, nous désirons également être pour eux une source de réconfort. Pour beaucoup de personnes, le seul fait de venir à notre centre, est pour eux une sortie qui brise l'isolement dans lequel elles vivent.

Horaire

Mardi: 13 h à 17 h
Jeudi: 13 h à 18 h
Vendredi: 11 h à 14 h